Les Thermes

La naissance du thermalisme à Santenay

La commune de Santenay est connue depuis longtemps pour sa Fontaine Salée qui tenait son nom de la forte teneur en chlorure de sodium de l'eau. A l'époque de la Gabelle, les santenois utilisaient la Fontaine pour se procurer du sel. Après la chute de l'Empire, la mode aidant, l'âge d'Or du thermalisme va prendre son essor.

A partir de 1816, un nombre croissant de visiteurs vient se soigner à Santenay, attirant jusqu'à 12 000 personnes par an en 1859. Avec la construction de la gare en 1865, le flux touristique se développe.

Après de nombreuses études et enquêtes, la première autorisation ministérielle pour l'exploitation de la Fontaine Salée est accordée le 9 juin 1864. Des aménagements sont réalisés vers 1878 comme la construction d'un pavillon-buvette et d'un magasin.

 L'âge d'Or du thermalisme

Le succès de l'exploitation de la source Fontaine Salée suscite la concurrence. Le forage d'une source artésienne commence en mars 1888. Ce sera la source Lithium dont l'autorisation ministérielle est accordée le 5 février 1890.

Sous l'impulsion du Président de la République Sadi Carnot, la station thermale se développe. Pour retenir la clientèle, des installations de divertissement se créent, comme une salle de réunion puis l'ouverture d'un jeu de hasard, d'un restaurant, d'où la naissance du Kursaal, à l'origine du premier Casino de Santenay.

Un nouveau forage, baptisé "Source Carnot" est autorisé le 25 mai 1897, puis celui de Santana, autorisé le 2 avril 1908.

 

Les péripéties d'une exploitation

Après les faillites des exploitants privés et les reprises non abouties, mais également les périodes de guerre du début du 20ème siècle qui stoppent les activités thermales, la commune tente de reprendre en main les affaires dès 1947, suite à la menace du retrait des autorisations d'exploitation.
La Municipalité rachète les quatre sources le 16 septembre 1956 mais elle n'engage la réhabilitation que des Sources Carnot et Lithium. La source Fontaine Salée est abandonnée, son autorisation d'exploitation est retirée le 9 septembre 1958 mettant un point final à son utilisation.

Vers un renouveau

Après les travaux de réhabilitation des sources Lithium et Carnot et les autorisations officielles accordées en 1961, Santenay redevient station thermale le 3 mai 1963. Par la suite, la commune obtient le classement de station hydrominérale et climatique le 9 novembre 1968.

En 1978, les constructions d'un nouveau centre thermal et d'un hôtel associé sont achevées. La première saison s'ouvre le 1er mars 1979. Malgré des efforts de campagnes publicitaires, la fréquentation reste faible.
La reprise de la gestion en 1985 par la société Thermalium est pénalisée par le fait que l'hôtel, dissocié dans la reprise, soit transformé en maison de retraite. La situation financière de la société Thermalium devient critique et le projet de construction d'un nouvel hôtel restaurant est abandonné. En août 1993, après analyse des eaux, la DASS suspend le fonctionnement de l'établissement thermal.

Un projet qui se concrétise

A partir de 1999, la commune engage de nombreuses démarches afin de permettre l'ouverture d'un nouveau centre thermal. Après l'acquisition des bâtiments et des sources thermales, des travaux de réhabilitation des forages Lithium et Santana sont réalisés ainsi que des études sur la qualité de l'eau. Par la suite, des demandes sont effectuées pour obtenir l'autorisation d'exploiter l'eau minérale des forages à des fins thérapeutiques dans un établissement thermal. Cette autorisation est accordée par arrêté préfectoral du 30 janvier 2009, renouvelée le 5 février 2014.

Par ailleurs, les bâtiments de l'ancien centre thermal étant devenus obsolètes (démolition en 2017), la construction d'un nouveau centre thermal est envisagée par la commune. Dans cet objectif, une procédure de délégation de service public est lancée en 2010 portant sur la construction et l'exploitation d'un centre thermal ainsi que l'exploitation des sources thermales. Le 21 juin 2012, la signature de la convention est finalisée avec le groupe Valvital Compagnie Européenne des Bains.

En 2014, la Société Thermale de Santenay, société dédiée, associée de la Compagnie Européenne des Bains, dépose le permis de construire d'un centre thermal et d'une résidence hôtelière, qui est accordé le 27 janvier 2015.

Pour voir les plans du projet thermal, cliquez sur "Présentations visuelles du projet".